Bio en Normandie

Actions réalisées

  • Recueil des besoins
  • Rédaction du cahier des charges
  • Construction de l’architecture
  • Réalisation des wireframes
  • Réalisation des maquettes
  • Intégration WordPress
  • Création de contenu

Résultat

Le site à été mis en ligne début juillet, il est encore trop tôt pour en tirer des conclusions.

Les objectifs détaillés

  • Consolider nos positions : renforcer notre présence sur le territoire, dans les réunions décisionnelles, occuper le terrain des idées, lobbyiser, développer notre notoriété, notre image…
  • Développer nos partenariats : intégrer les consommateurs/citoyens dans BeN, nouer des liens (actions) avec les organisations partageant nos valeurs (ESS, ESAT, Rhizome, chantiers d’insertion, biodynamie, permaculture, associations de consommateurs, woofing…) 
  • Innover en matière d’organisation et de service : trouver des sources de financement supplémentaire, faire une veille sur les innovations vertueuses, développer des prestations/services, créer des filières, créer des systèmes d’échange (semences, fourrages, expertises, aides saisonnières…), valoriser les savoir-faire résilients…

Gestion de projet

Pour la gestion de projet, j’ai utilisé Asana. Un outil que j’apprécie particulièrement car j’ai la possibilité de savoir très rapidement ou j’en suis. J’ai la possibilité aussi d’affecter certaines taches aux personnes liées au projet.

Gestion de projet Damien Rousset

Cahier des charges

Au début du projet nous étions sur la piste suivante : continuer avec deux sites. J’ai donc créé un cahier des charges pour ces deux projets. Suite à ce changement de direction j’ai du revoir la majorité de ma réflexion.

Le Benchmark

Tout d’abord j’ai analyser les différents sites associations liées au réseau de la Fédération nationale des agriculteurs biologique. La plupart des sites ne sont pas optimisés pour pouvoir attirer de nouveaux agriculteurs.
Les groupements ont un seul site, mais le problème est que pour eux aussi, le contenu des différents publics se mélange et risque de perde les utilisateurs
La plupart sont en fait des blogs plus que des sites. Sur la page d’accueil, beaucoup n’affichent que les actualités.

J’ai aussi analysé des sites institutionnels comme La chambre d’agriculture. Le site de cette dernièren’est absolument pas centré sur l’agriculture biologique. Le design n’est pas à jour, mais le contenu est très cohérent, avec de l’actualité, les évènements et les informations nécessaires aux formations et financement.

Définition de la cible

Ce sont des agriculteurs, des éleveurs, apiculteurs, céréaliers, maraichers. Mais aussi un public qui n’est pas forcément du milieu. Des salariés agricoles. L’âge est autour d’une quarantaine années. Ils ne sont pas surement très adeptes de l’achat en ligne. Les sites les plus visités par ses personnes sont Facebook, Le bon coin.

Ce sont aussi des élus locaux, employés de la mairie du département ou de la région. Ils connaissent et vont sur internet mais veulent des contenus faciles d’accès.

Mais aussi le grand public avec en majorité des adultes, de toute catégories sociaux professionnelles. Ils ont une attirance pour les sujets environnementaux.

La création de l'architecture du site

Ce fût l’une des actions les plus difficiles à réaliser. Car nous devions départager le contenu. Lequel était à destination des producteurs ? La même question c’est posé pour les collectivités et le grand public.

Nous devions aussi définir le contenu que nous devions adapté pour tout le monde. Et il était évident que nous devions aussi proposer des passerelles entre ces différentes cibles via le contenu.

C’est donc environ 180 pages que nous devions organiser.

 

architecture

Le wireframe

Une fois tout éléments précédemment cités, j’ai pu commencer le wireframe. J’ai d’abord commencé sur papier. Mais j’ai très vite continuer via Adobe XD avec des éléments sans couleurs et en m’aidant de la bibliothèque Material Design.

J’ai bien sur créer les liens dans l’outil pour permettre la navigation.

J’ai ensuite fais des premiers test utilisateurs pour confirmer ou infirmer que la méthode de navigation  et d’affichage du contenu.

Le maquetage

J’ai décidé d’utiliser majoritairement un bleu se rapprochant de la couleur du logo de bio en Normandie. J’ai aussi adapté le jaune qui  n’était pas complémentaire. (Ce jaune est maintenant dans la charte graphique)

J’ai aussi fais quelques adaptations comme l’affichage des filières.

J’ai aussi la encore fais des test utilisateurs. La  maquette étant la plus proche de la réalité, j’ai pu constaté des modifications de comportement. Notamment sur la visibilité du bouton d’adhésion.

L'intégration du site

J’ai d’abord créé un thème à partir de rien et le site était en état d’usage. J’ai ensuite vite vu, que mes compétences en terme de développement back seraient trop limités pour permettre un usage  flexible de l’outil.

J’ai donc décidé  d’utiliser Elementor Pro, conscient que l’outil est lourd, la notion d’utilisabilité l’a emporté. J’ai combiné nombre Elementor avec les plug-in ACF et CPT UI.

Pour l’annuaire des producteurs j’ai utilisé l’outil Directorist. Un outil qui permet de pouvoir filtrer les contacts  par catégorie ou par localité.

J’aussi intégré l’outil d’Hello Asso pour pouvoir récolter les les adhésions de manière sécurisée sans avoir à traiter des données bancaire.